Autres

Un rituel de bien-être pour l’enfant

Bien-être de vos enfants : bien etre pour votrefamille

Respecter le rythme propre de l’enfant pour assurer son bon développement et son bien-être.

Dans un monde où la technologie impose des modèles de plus en plus envahissants auxquels les adultes se soumettent passivement au détriment du bien-être de vos enfants, on n’a plus le temps d’écouter leurs besoins ou de respecter leur rythme particulier. Au contraire, ce sont les enfants qui doivent s’adapter par dépit à ce qu’on leur impose.

Qui peut accepter qu’un enfant s’attarde à ramasser des jouets si vous êtes en retard pour l’école ? Qui peut se consacrer à écouter les histoires ou les demandes d’attention de son enfant quand nous sommes occupés ? Et pourtant, pour vous, le bien-être de vos enfants est votre priorité !

Pour l’enfant, prendre son temps est essentiel à son bien être

Le rythme lent et cadencé du monde de l’enfant devient obsolète et inconciliable avec la frénésie moderne : pourtant, l’enfant a besoin de ce rythme et de ce rituel comme il a besoin du lait de sa mère.

C’est une nourriture pour le corps et l’âme, qui garantit une croissance équilibrée et sereine : au contraire, malheureusement, les parents ont tendance à proposer chaque jour des nouveautés, de nouveaux stimuli, des sollicitations de plus en plus intenses qui déstabilisent l’enfant, créant insécurité et peur.

Le rythme quotidien, marqué aussi simplement par l’heure des repas, des siestes, des jeux, des contes et du coucher, qui est maintenu aussi constant et régulier que possible, tous les jours de la semaine, offre au bébé un sentiment de tranquillité et de sécurité.

Si, par exemple, le bébé sait que le matin il sera gardé par sa grand-mère et que sa mère reviendra pour le déjeuner, une fois le rythme établi, il n’y aura plus de surprises pour lui et cela calmera son âme et ses craintes.

Selon certaines théories pédagogiques, comme celles des écoles Waldorf, le rythme peut également être jalonné sur les différents jours de la semaine : par exemple, dans les crèches Waldorf, chaque jour est consacré à une activité (pain, cire à modeler, aquarelle, etc.) et, au cours d’une même journée, les activités alternent entre des moments d’expansion et des moments de contraction, entre des jeux en plein air et des contes de fées, entre les repas et le coucher.

De même que dans la nature les saisons s’alternent sans surprise mais selon un cycle bien défini, le rythme est pour l’enfant une source de bien-être. Le sommeil, en particulier, en bénéficie : alterné par les rythmes circadiens de lumière et d’obscurité, il doit être appris dans les premiers jours suivant la naissance, car jusqu’alors le bébé vivait dans la « grotte » protégée du ventre de sa mère.

Le rituel du sommeil

C’est pourquoi il est important d' »apprendre » au bébé à dormir à travers des rythmes et des rituels, loin de certaines théories malheureusement encore largement acceptées, qui imposent un détachement rapide et une résignation du bébé après de longues attentes et de longs pleurs.

 » Enseigner  » le sommeil impose également des rythmes et des règles aux parents : cela signifie que l’enfant doit toujours se coucher à la même heure (entre 19 heures et jamais plus tard que 21h30) et ne pas attendre qu’il  » s’écroule  » à la suite d’une surexcitation, que les visites de dernière minute ou les jeux sauvages du soir ne s’improvisent pas, que l’enfant ne doit pas s’endormir devant la télévision, mais suivre un rituel agréable et toujours identique.

À une époque de grande frénésie, de mouvement et de stimuli toujours nouveaux, il semble impossible d’accorder du temps et des rituels : on est accusé de monotonie ou d’héritage du passé.

Or, pour un enfant (mais aussi pour un adulte), c’est un cadeau précieux pour son développement futur : le soir, il faut donc commencer à ralentir le rythme après une certaine heure, un certain temps avant le coucher, calmement et sans impatience. Les moments et les activités qui précèdent l’endormissement doivent être agréables pour le bébé : tamiser la lumière, éventuellement allumer une bougie, chanter une chanson mélodieuse, raconter une histoire qui peut être répétée pendant une semaine, sans crainte d’ennui.

Un massage avec une huile parfumée (lavande, amandes douces) peut être bénéfique et, petit à petit, les jouets et tous les objets qui ont accompagné la journée à la maison commenceront à se reposer. Puis vient le moment le plus attendu, celui de la « berceuse » : le chant a un effet magique sur les bébés, la voix chaude, chuchotée et rythmée de maman (ou papa) détend et suit les battements du cœur et la respiration. Et le bébé s’endort paisiblement : sans aucune crainte d’être gâté !

Pour plus de détail sur le rituel du sommeil, nous vous proposons de lire cet article qui traite en détail la méthodologie à suivre pour l’enfant afin qu’il atteigne rapidement les bras de Morphée.

Nous espérons vous avoir éclaircis concernant les conseils pour préserver le bien-être de vos enfants.

Vous pouvez retrouver soit sur notre site soit dans notre magasin BIO POUR BEBES à Casablanca plusieurs produits naturels pour votre bébé ou enfant.

Si vous avez d’autres interrogations et afin de répondre à vos attentes, nous avons mis en place un chat personnalisé avec notre conseillère nutrition qui est là pour vous écouter et vous conseiller. Pour la joindre, n’hésitez pas à cliquer sur le petit bouton vert sur notre site.

N’hésitez pas non plus à nous suivre sur notre page Facebook ou Instagram pour rester informé(e)s de nos nouveautés ou articles et surtout afin d’être toujours au courant des promotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.